Résultats pour la recherche : Guyane Française
52 documents satisfont la requête.

Nombre de mots: Française: 53, Guyane: 58

Traité sur les terres noyées de la Guyane, appelées communément Terres-Basses : sur leur dessèchement, leur défrichement, leur culture et l'exploitation de leurs productions, avec des réflexions sur la régie des esclaves et autres objets : à la suite duquel on a inséré divers articles, mémoires, etc., relatifs à l'économie rurale et domestique, dont plusieurs ont déjà paru dans la Feuille de la Guyane

Auteur(s) : Guisan, Jean Samuel (1740 - 1801)
Édition
: Cayenne : Imprimerie du roi.

Provenance : Conseil général de la Guyane. Bibliothèque Alexandre Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH011b599e309d3e7a66173284
Partager

| Plus
Les tentatives de réglementation du pouvoir domestique de correction sur les esclaves en Guyane Française

Auteur(s) : Charlin, Frédéric
Édition
: SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane ; APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : La justice domestique et la justice publique sont dissociées sous l'ancien régime : l'esclave à un devoir d'obéissance et le maître à la possibilité de châtiment mais pas celui de mise à mort. Peu à peu, se pose la question de la limitation des abus domestiques, propre à la sphère privée". Le code noir donne alors aux esclaves le droit de plainte, pertinent mais très utopique dans son application. Au début du XIXe siècle, l'état ne peut laisser aux mains d'individus privés, la possibilité de sanctionner, même dans le cadre de l'esclavage. Les peines domestiques deviennent alors des sanctions pénales. De plus, la dénaturation du pouvoir domestique, s'accompagne d'obligation domestique comme l'instruction.
Siècle(s) traité(s) : 19 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11054
Partager

| Plus
Revue coloniale : Deuxième série : Année 1848

Édition
: Paris : Imprimerie Administrative de Paul Dupont.
Siècle(s) traité(s) : 19
Provenance : Conseil général de la Guyane. Bibliothèque Alexandre Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/FRA11068
Consulter le document : T?l?charger le document
Partager

| Plus
Le rôle des langues africaines dans la création et le développement des langues businenge

Auteur(s) : Migge, Bettina
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; A.P.F.OM : Association des Peuples des Fleuves Oyapock-Maroni ; Université des Antilles et de la Guyane ; AIHP-GEODE : Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine/Géographie- Développement Environnement de la Caraïbe.
Extrait de : "Les Marronages et leurs productions sociales, culturelles, dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème au XXème siècle bilans et perspectives de recherche" : Colloque pluridisciplinaire, les 18-21 novembre 2013. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Colloque « Les marronnages et leurs productions sociales, culturelles dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème au XXème siècles : bilans et perspectives de recherche ; héritages et créations politiques, culturels, religieux et sociaux du Marronnage. »
Siècle(s) traité(s) : 17 19 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V14296
Partager

| Plus
Essai sur les quilombos de frontière de la Guyane française et du Brésil XVIIIe et XIXe siècles

Auteur(s) : Gomes, Flavio Johnson, Paul Christopher
Édition
: AIHP-GEODE : Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine/Géographie- Développement Environnement de la Caraïbe ; APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; Université des Antilles et de la Guyane.
Extrait de : "Les Marronages et leurs productions sociales, culturelles, dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème au XXème siècle bilans et perspectives de recherche" : Colloque pluridisciplinaire, les 18-21 novembre 2013. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Les marronnages et leurs productions sociales et culturelles dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème siècle au XXè siècle : modalités de la fuite et de la résistance (XVIIè siècle - XVIIIè siècle). L'auteur tente de décrire les différents groupes de Cimarons sur les frontières du Brésil et de la Guyane française - sans oublier le Surinam - et leur stratégie de survie.
Siècle(s) traité(s) : 18 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V14278
Partager

| Plus
Un parisien en Guyane au XVIIème siècle : le manuscrit de Jean Goupy

Auteur(s) : Bruleaux, Anne Marie
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Présentation d'un manuscrit écrit sous l'ancien régime par un homme commun : Jean Goupy. Il se présente sous la forme d'un journal de bord et permet ainsi d'avoir un regard non savant. Il se concentre sur une description détaillée des activités en Guyane comme la faune, la flore, les amérindiens, les habitations. Anne-marie Bruleaux cherche à déterminer qui est l'écrivain ?, Quel est l'habitation ?, Quels sont ses relations ?, Comment le manuscrit a-t-il survécu au temps ?...
Siècle(s) traité(s) : 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V12005
Partager

| Plus
Les zones de droits d'usage (ZDU) des communautés traditionnelles et la problématique foncière en Guyane

Auteur(s) : Calmont, André
Édition
: Université des Antilles et de la Guyane ; APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; AIHP-GEODE : Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine/Géographie- Développement Environnement de la Caraïbe ; A.P.F.OM : Association des Peuples des Fleuves Oyapock-Maroni .
Extrait de : "Les Marronages et leurs productions sociales, culturelles, dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème au XXème siècle bilans et perspectives de recherche" : Colloque pluridisciplinaire, les 18-21 novembre 2013. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Colloque « Les marronnages et leurs productions sociales, culturelles dans les Guyanes et le bassin caribéen du XVIIème au XXème siècles : bilans et perspectives de recherche ; rapports de force, dynamiques interculturelles durant le marronnage et problématique foncière. »
Siècle(s) traité(s) : 18 19 20
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V14294
Partager

| Plus
René Maran avant sa naissance : un siècle d'histoire guyanaise vue sous l'angle d'une famille (vers 1780-1887)

Auteur(s) : Sarge, Kristen
Année de publication :
Résumé : Conférence donnée dans le cadre du cycle de conférences sur René Maran, « l'éveilleur des consciences », organisé par l'association Z'abitan de Bonhomme (Cayenne) dans le cadre de la commémoration de l'abolition de l'esclavage.
Description : A partir de l'exemple de René Maran, l'article s'interroge sur la reconstitution de la généalogie d'une famille guyanaise en proposant un parcours dans les types de sources (acte de naissance, de baptême, mariage...) et les établissements dans lesquels ils sont conservés. Il évoque également la problématique de recherche généalogique concernant la période antérieure à l'abolition de l'esclavage et montre la base "Esclaves de Guyane" (hébergé par Manioc.org) dont il est l'initiateur et le responsable scientifique.

Permalien : http://www.manioc.org/recherch/T11007
Consulter le document : T?l?charger le document
Partager

| Plus
Loyola : l'habitation des Jésuites en Guyane aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) : Auger, Réginald
Édition
: Association Ouacabou ; Conseil général de la Martinique ; Musée Départemental d'Archéologie Précolombienne et de la Préhistoire ; Université des Antilles et de la Guyane. Faculté des lettres et sciences humaine ; AIAC : Association Internationale d'Archéologie de la Caraïbe.
Extrait de : 24e Congrès International de l'Association Internationale d'Archéologie de la Caraïbe, 24 au 29 juillet 2011. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Cette communication nous présente les résultats des recherches archéologiques de l'habitation "Loyola" contribuant au développement de l'archéologique coloniale en Guyane française. L'habitation Loyola est créée par les Jésuites au milieu du 17e siècle dans les environs de Cayenne. Cet établissement illustre la relation qu'entretient l'église avec le système esclavagiste. Les fouilles archéologiques ont mis au jour de nombreux éléments de l'habitation : maison de maître, chapelle, cimetière, moulin, chaufferie, purgerie, indigoterie etc.
Siècle(s) traité(s) : 17 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V12088
Partager

| Plus
Mémoires de l'esclavage dans la société guyanaise

Auteur(s) : Choucoutou, Lydie
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Au début, des commémorations sporadiques de l'abolition de l'esclavage ont eu lieu. Puis en 1998, pour le 150° anniversaire, une véritable fièvre commémorative se répand dans les anciennes colonies ayant connu l'esclavagisme. Lors de cette commémoration le fait esclavagiste prend le pas sur le fait abolitionniste. Corroboré en 2001 par la reconnaissance de la traite négrière et l'esclavagisme comme crime contre l'humanité par la loi troubiran, le 10 juin s'institutionnalise autour de manifestations, dont le point d'orgue est en 2008, l'inauguration d'une statue célébrant le marronage et l'abolition. Depuis la superposition des mémoires entre l'abolitionniste, l'esclavage, le marronage, la traite négrière... mais aussi la confusion avec le bagne, les amérindiens... tend à faire perdre l'élan unificateur du début des commémorations.
Siècle(s) traité(s) : 20 21
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11074
Partager

| Plus
Notes sur les Guyanes française, hollandaise anglaise, et sur les Antilles françaises (Cayenne, Surinam, Demerary, La Martinique, La Guadeloupe) : extrait des annales maritimes, année 1835

Auteur(s) : Soleau, A. (17..-18..)
Édition
: Paris : Imprimerie royale.
Siècle(s) traité(s) : 19
Provenance : Conseil général de la Guyane. Bibliothèque Alexandre Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/FRA11122
Consulter le document : T?l?charger le document
Partager

| Plus
La Guyane, ou histoire, moeurs, usages et costumes des habitans de cette partie de l'Amérique. Tome premier

Auteur(s) : Denis, Ferdinand Jean (1798-1890)
Édition
: Paris : Nepveu.
Siècle(s) traité(s) : 19
Provenance : Conseil général de la Guyane. Archives départementales
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/GAD11030
Consulter le document : T?l?charger le document
Partager

| Plus

Anne-Marie Javouhey et l'esclavage : le paradoxe

Auteur(s) : Cornuel, Pascale
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Anne-Marie Javouhey fonde Mana en 1828, elle voulait contribuer à l'émancipation des noirs, mais elle en possède elle-même dans son établissement. Bien que présentée comme une partisane abolitionniste, elle n'affranchit pas d'esclaves en 1836, elle les libère après un engagement de 7 ans. Elle est partisane d'une émancipation graduelle et croit que sous un maître éclairé un esclave est heureux. Pour elle, un bon maître sait créer un attachement profond de la part de l'esclave qui alors consent à son statut de serviteur libre. Son entreprise n'est pas le prototype d'une plantation esclavagiste puisque les soeurs vivent comme les esclaves et ils travaillent pour eux-mêmes. De plus, Mère Javouhey ne souhaite pas libérer ses esclaves avant qu'ils ne soient christianisés.
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11070
Partager

| Plus
Le contexte de l'abolition de 1794

Auteur(s) : Fuma, Sudel Noël, Erik Adélaïde-Merlande, Jacques Gainot, Bernard Serna, Pierre Régent, Frédéric
Auteurs secondaires : Niort, Jean-François
Édition
: CRPLC : Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe ; Mémorial ACTe ; GREHDIOM : Groupe de Recherches en Histoire du droit et des Institutions d'Outre-Mer ; CAGI : Centre d'Analyse Géopolitique et Internationale ; CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique.
Extrait de : "Grand séminaire d'histoire des Outre mers : "Résistances, rébellions, révoltes et révolutions, Océan Indien, Antilles, France (1750-1850)", les 3-8 février 2014. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Première table ronde autour du décret d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises du 4 février 1794. Une table ronde autour de 6 intervenants : Pierre Serna nous propose une étude sur "La situation en France après la révolution". Jacques Adélaïde-Merlande nous fait une synthèse de "La situation dans les Caraïbes". Bernard Gainot nous présente "La situation à Saint-Domingue" à la veille de l'abolition de 1794. Sudel Fuma nous présente "La situation à La Réunion". Erik Noël nous propose "La situation en Martinique". Frédéric Régent nous présenta "Les situations en Guadeloupe et en Guyane". Un débat suit leurs interventions...
Siècle(s) traité(s) : 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V15022
Partager

| Plus
La traite atlantique vers la Guyane : 1664-1829

Auteur(s) : Polderman, Marie
Année de publication :
Description : Mme Polderman présente une esquisse de l'histoire de la Traite vers la Guyane entre 1664 et 1829, deux dates qui bornent les données d'archives disponibles à ce jour. Une première partie porte sur l'analyse du journal de bord d'une escadre qui entre 1695 et 1697 déporte plus de 150 esclaves vers la Guyane. A cette époque, la France essaie de s'affirmer en tant que puissance coloniale. Outre les données maritimes, ce manuscrit précise les luttes d'influences locales et les rencontres humaines lors du voyage, donnant ainsi un aperçu des différents enjeux de l'expédition. A travers les données de la base universitaire internationale slavevoyage, http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces, la deuxième partie approche la réalité de la traite atlantique vers la Guyane : chiffres, acteurs, lieux, conditions, spécificité et part dans le contexte global de la traite atlantique .
Siècle(s) traité(s) : 17 19 18
Permalien : http://www.manioc.org/recherch/T12001
Consulter le document : T?l?charger le document
Partager

| Plus
Pratiques religieuses au temps de l'esclavage en Guyane Française : le nouvel habit religieux des "noirs"

Auteur(s) : Mam Lam Fouck, Serge
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Cette présentation est une conclusion d'une étude du Crillash de la manière dont les créoles de Guyane pratiquent le sacré. Il existe aujourd'hui de nombreux écrits et rapports des pratiques religieuses guyanaises dont les païennes, tant par des religieux que par l'administration coloniale. Au temps de l'esclavage, les créoles ont foi en l'église catholique mais aussi en des croyances enracinées dans la magie. C'est une forme de syncrétisme en marge de la pratique chrétienne. Bien que condamnés par l'église, ces cultes traditionnels sont demeurés cachés mais agrégés au dogme catholique. La religiosité créole est ainsi un mélange de chrétienté et de superstition
Siècle(s) traité(s) : 18 17 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11067
Partager

| Plus
Ouverture du Colloque International "Guyane Histoire et Mémoire"

Auteur(s) : Primerose, Antoine Tien-Liong, Alain Robine, Florence Colardelle, Michel Alexandre, Rodolphe Ebion, Sarah
Édition
: SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane ; APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Siècle(s) traité(s) : 17 18 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11045
Partager

| Plus
La question de l'esclavage dans les nouveaux projets pour la Guyane française de la période Laussat (1819-1823)

Auteur(s) : Puyo, Jean-Yves
Édition
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane ; SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Suite à l'interdiction de la traite négrière, Laussat se trouve face au problème du manque de population de la Guyane. Il faut donc améliorer la situation de l'esclave dans les habitations afin de ne pas faire chuter le nombre de la main d'oeuvre servile. Par ailleurs, bien qu'interdite, la traite continue, au moins 4 navires identifiés mais retrouvés vide. Laussat, inventif, envisage de nombreux projets, qui sont par exemple, de faire venir des condamnés, des mendiants, des orphelins, des louisiannais, des habitants des iles des Canaries, des engagés noirs libres, des chinois, des indiens...
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11057
Partager

| Plus
La Guyane vue de Saint Domingue au XVIIIème siècle

Auteur(s) : Rogers, Dominique
Édition
: SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane ; APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane.
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Les colonies américaines françaises sont très diverses, Dominique Rogers compare alors Saint-Domingue, fleuron colonial à la Guyane. Tant sur le plan politique que le poids économique, la Guyane est marginale rapportée à Saint-Domingue. Seulement, la Guyane accueille en son sein les libres de Gorée, noirs n'ayant jamais été esclaves auparavant. Dans un contexte où la représentation de l'homme libre change en occident de par les idées des Lumières, l'expérience guyanaise intéresse vivement les élites françaises afin d'établir les conditions d'existence des libres de couleurs dans le système colonial remis en cause par la révolution.
Siècle(s) traité(s) : 18
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V12004
Partager

| Plus
Histoires de Marrons : la présence des Marrons sur l'Oyapock

Auteur(s) : Bellardie, Tristan
Édition
: Conseil Régional de la Guyane.
Extrait de : "167e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en Guyane" : Journées de la liberté, le 05 juin 2015. Université de la Guyane
Siècle(s) traité(s) : 18 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V15317
Partager

| Plus