Résultats pour la recherche : Etats-Unis du Brésil
17 documents satisfont la requête.

Nombre de mots: Etats: 59, Brésil: 212, Unis: 245, du: 325

Frontières entre le Brésil et la Guyane française. Annexes : tableaux et cartes

Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASHbbe2000efa107a203a7667
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
L'Oyapoc et l'Amazone : question brésilienne et française. Tome second

Auteur(s) : Da Silva, Joaquim Caetano (1810-1873)
Édition
: Paris : A. Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASHf99819f44e44d03cb2844a
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio de Janeiro, le 10 avril 1897, entre le Brésil et la France. Tome deuxième, Documents : [Lettres royales, mémoires, traités et autres documents diplomatiques]

Édition
: Paris : imprimerie Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH609a8fea84de0059975a0b
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Mémoire contenant l'exposé des droits de la France dans la question des frontières de la Guyane française et du Brésil soumise à l'arbitrage du gouvernement de la Confédération suisse. Atlas

Édition
: Paris : Phototypie Berthaud frères.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 19 16 17 18
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH63934d0d6977b3f601e55f
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Second mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio-de-Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome IV, Documents, texte original des documents traduits dans les tomes II et III

Édition
: Berne : Imprimerie Staempfli.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH019696447b7dbcf56e64d28f
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Second mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio-de-Janeiro le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome Ier

Édition
: Berne : Imprimerie Staempfli.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 19 18 17 16
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH2de6a5e37668e22ec8b2bd
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Réponse du gouvernement de la République française au mémoire des Etats-Unis du Brésil sur la question de frontière soumise à l'arbitrage du gouvernement de la Confédération suisse

Édition
: Paris : Imprimerie nationale.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH0129ee0f677aa800b385306c
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Second mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio-de-Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome V, Fac-simile de quelques documents reproduits aux tomes II, III et IV

Édition
: Berne : Imprimerie Staempfli.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 18 17 16
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASHa79d8092e11ec99fab8763
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
L'Oyapoc et l'Amazone : question brésilienne et française. Tome premier

Auteur(s) : Da Silva, Joaquim Caetano (1810-1873)
Édition
: Paris : A. Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASHfa4dae4b226687861dbcb2
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
L'Oyapoc et l'Amazone : question brésilienne et française. Tome premier

Auteur(s) : Da Silva, Joaquim Caetano (1810-1873)
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASHf02c0ed5d6437d6420e06b
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française. Second mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio-de-Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome VI, Atlas

Édition
: Paris : A. Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH3663c37e72ed18dc2e779a
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française. Atlas contenant un choix de cartes antérieures au traité conclu à Utrecht le 11 avril 1713 entre le Portugal et la France : annexe au Mémoire présenté par les États unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio de Janeiro, le 10 avril 1897, entre le Brésil et la France

Édition
: Paris : A. Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 18 19 17 16
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH0155dee189cd5f8d3bb8d7da
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Second mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio-de-Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome III, Documents accompagnés de notes explicatives et rectificatives

Édition
: Berne : Imprimerie Staempfli.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 17 18 19 16
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH4d05d437b6a4dfc524ac68
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio de Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome premier

Édition
: Paris : imprimerie Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH0150b3511a980d092682c4b2
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Frontières entre le Brésil et la Guyane française : Mémoire présenté par les Etats unis du Brésil au gouvernement de la Confédération suisse, arbitre choisi selon les stipulations du traité conclu à Rio de Janeiro, le 10 avril 1897 entre le Brésil et la France. Tome troisième, Documents : [Mémoires et protocoles de la Conférence de Paris en 1855 et 1856, accompagnés de quelques notes explicatives ou rectificatives]

Édition
: Paris : A. Lahure.
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 19 18 17 16
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH0127a59e0839750810bacc54
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Quelques notes tirées des documents soumis à l'arbitre dans l'affaire du territoire contesté franco-brésilien

Édition
:  : .
Description : Le Contesté franco-brésilien est un différend soulevé entre les gouvernements français et brésilien, sur la question de la délimitation de la frontière entre la Guyane et le Brésil. Le protocole du 10 avril 1897, signé entre la France le Brésil détermine que la rivière Japoc ou Vincent Pinçon est l'Oyapoc et que la limite intérieure se forme à partir de la source principale de cette rivière jusqu'à la frontière hollandaise par la ligne de partage des eaux du bassin des Amazones qui, dans cette région est constituée dans sa presque totalité par la ligne de faîte des monts Tamuc-Humac.
Siècle(s) traité(s) : 16 17 18 19
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/HASH7df11430d803ecbb3bea13
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus
Déscription géographique de la Guyane contenant les possessions et les établissemens des François, des Espagnols, des Portugais, des Hollandois dans ces vastes pays : le climat, les productions de la terre et les animaux, leurs habitans, leurs moeurs, leurs coutumes et le commerce qu'on peut y faire : avec des remarques pour la navigation et des cartes, plans, et figures

Auteur(s) : Bellin, Jacques-Nicolas (1703-1772)
Édition
: Paris : Imprimerie de Didot.
Résumé : Jacques Nicolas Bellin est un cartographe de cabinet. Sa particularité ? Il ne voyage pas. Il analyse, classe et conserve les cartes et les rapports de voyage que les capitaines de navire déposent à leur retour de voyage. En 1720, il est commis-dessinateur au Dépôt des cartes et plans du ministère de la Marine de France. En 1742, le ministre de la Marine Jean-Frédéric Phélypeaux comte de Maurepas charge Jacques Nicolas Bellin de préparer les cartes devant accompagner la publication de l'Histoire et description de la Nouvelle-France du père Pierre-François-Xavierde Charlevoix. Progressivement, par son travail, Bellin gagne des appuis parmi les grands noms de la cartographie française, comme Joseph-Nicolas Delisle, un des membres de la célèbre famille de cartographes Delisle. Celui-ci intervient en 1752 pour le faire entrer dans une société savante étrangère, la Société royale de Londres, la plus ancienne société scientifique de Grande-Bretagne, organisée en 1662 par Charles II. Dans les années 1760, il reçoit du duc de Choiseul, Secrétaire d'État à la Guerre et à la Marine, la mission de cartographier le monde connu. Durant trois ans, il prépare le Petit atlas maritime. Un ouvrage, publié en 1764, qui renferme près de 600 cartes et plans de toutes les parties du monde. Le premier volume fait référence à l'Amérique septentrionale et aux Antilles ; il présente 102 cartes parmi lesquelles 47 décrivent les côtes et les principales villes et places côtières fortifiées du continent nord-américain.
Siècle(s) traité(s) : 18
Provenance : Collectivité territoriale de Guyane. Bibliothèque Alexandre-Franconie
Permalien : http://www.manioc.org/patrimon/FRA11091
Consulter le document : Télécharger le document
Partager

| Plus