bibliotheque numerique caraibe amazonie plateau des guyanes

Partenaires

 Pilotage

Manioc est un projet collaboratif qui associe les laboratoires de recherche à des services de documentation. Le Service commun de la documentation de l'Université des Antilles assure le pilotage du projet en concertation avec les membres et partenaires. Le Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Langues Arts et Sciences Humaines (CRILLASH) a contribué à la création scientifique du projet. L'Université de Guyane est co-pilote de la bibliothèque numérique Manioc et contribue au développement documentaire et scientifique du projet.

Recherche

De nombreux chercheurs contribuent à l'alimentation de Manioc. Ils sont rattachés à des laboratoires de l'Université des Antilles, de l'Université de Guyane, à des centres de recherche ou à des réseaux pancaribéens tel TRAMIL. Des coopérations ponctuelles avec des organismes liés à la culture, au patrimoine ou à la recherche universitaire (DAC, INRA...) ont permis la mise en ligne de nombreux documents contemporains (vidéos, actes de colloques...).

 Collectivités territoriales membres

Membres et acteurs de Manioc, les établissements documentaires des collectivités territoriales contribuent au financement des opérations de numérisation, assurent les sélections d'ouvrages patrimoniaux à numériser et leur préparation. Ils participent au développement de la bibliothèque numérique : descriptions bibliographiques, évolution des interfaces, valorisation des collections.

  Partenaires

  • La Fondation Clément (Martinique) prend en charge la numérisation de ses fonds patrimoniaux et en assure la diffusion sur Manioc.

  • La Grappe ORkidé (Guyane) contribue au recensement et à la valorisation des archives minières.

  • Les bibliothèques des université de Nantes, Toulouse et Caen ont contribué au programme de numérisation en mettant à disposition des ouvrages aujourd'hui accessibles sur Manioc. D'autres établissements ont contribué ponctuellement, à l'instar de la Bibliothèque de Carpentras ("Manuscrit de Carpentras" et de la Bibliothèque de l'Université Sorbonne nouvelle avec la mise à disposition de la thèse de Maryse Condé pour numérisation.

  • La bibliothèque Pierre-Monbeig de l'Institut des hautes études d'Amérique latine (IHEAL) est partenaire du projet et contribue à l'enrichissement et à la valorisation des collections.

  • La Médiathèque Michel-Crépeau de la Communauté d'agglomération de La Rochelle a mis à disposition des ouvrages afin qu'ils soient numérisés et disponibles sur Manioc.

  • La bibliothèque de la Ville de Bordeaux participe au programme de numérisation concertée et ainsi qu'à de nouveaux axes de coopération dans le cadre du projet Ecritures contemporaines Caraïbe-Amazonie.

  • Le Conseil de la culture de l'éducation et de l'environnement (CCEE) de Martinique a mis en ligne ses productions.

  • Manioc entretient une étroite collaboration avec les Archives de Martinique : concertation autour de programmes de numérisation, coopération technologique avec la Banque numérique des patrimoines martiniquais (BNPM).

  • Digital library of the Caribbean
    Manioc a signé un accord de partenariat avec la "Digital library of the Caribbean" afin d'assurer l'interopérabilité des sytèmes et d'engager des actions concertées de valorisation des collections.

  Initiatives individuelles

Le développement des collections anciennes doit beaucoup à tous ceux qui ont accepté de prêter des documents afin qu'ils soient numérisés et disponibles sur Manioc. Une grande partie de ces archives privées sont rassemblées dans le projet des archives sur l'or en Guyane (M. Soler, M. Rostan). D'autres intervenants, à l'instar de Philippe Batrosse, libraires à Cayenne, ont contribué au développement de diverses collections. Certains ont souhaité rester anonymes. Ils peuvent être ici remerciés pour leur contribution à la conservation pérenne, à l'accessibilité et à la valorisation du patrimoine.
De nombreux acteurs culturels, chercheurs, érudits, artistes (...) contribuent bénévolement aux développements des collections contemporaines en choisissant de diffuser des documents dont ils sont auteurs dans le cadre de la bibliothèque numérique Manioc où en mettant à disposition des données qui représentent parfois plusieurs années de travail, à l'instar de Kristen Sarge (base "Esclaves de Guyane") ou de Bertrand de Reynal (base "Esclavage en Martinique").

  Contributeurs financiers

Le financement du portail est assuré par l'Université des Antilles grâce au soutien du ministère en charge de l'éducation nationale et de la recherche (PPF puis Structure fédérative).
Manioc est pôle associé à la Bibliothèque nationale de France (BnF). La BnF participe au financement des programmes de numérisation des collections disponibles sur Manioc. Les contenus de Manioc sont interrogeable sur Gallica et inversement.
Les Directions des affaires culturelles Guadeloupe et Guyane ont financé l'évaluation des fonds numérisables et la numérisation d'échantillons de collections des établissements documentaires de leur territoire. Les collectivités territoriales ont contribué au financement des opérations de numérisation. Les projets en cours de numérisation des archives contemporaines bénéficient d'un financement CollEx "Patrimoines des mondes créoles".

  Participer ?

Vous souhaitez rejoindre Manioc ?
Vous représentez une collectivité territoriale, un centre de documentation privé ou public ?
Vous possédez des collections patrimoniales ? Ou encore vous êtes chercheurs et travaillez sur les thématiques de Manioc ?
Manioc est un programme ouvert qui a vocation à développer ses collections et à accueillir des partenaires.

Contactez-nous !