Audio-Vidéo : escl-1810-11
Etre esclave Marrons en Guyane hollandaise (Surinam): Quelle identité : la représentation de l'esclave marron en Guyane hollandaise
Auteur(s) : Moomou, Jean
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: APHGG : Association des Professeurs d'Histoire-Géographie de Guyane SAAHG : Société des Amis des Archives de l'Histoire de la Guyane
Extrait de : "La Guyane au temps de l'esclavage : discours, pratiques et représentations, XVIIe - XIXe siècles" : Colloque international de Cayenne, les 16-19 novembre 2010. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Au Suriname, depuis les années 1960, les Noirs-marrons adoptent des stratégies politiques et identitaires afin d'obtenir une position sociale. Bushinagé semble ainsi être le terme qui s'impose dans la société. Jean Moomou esquisse une réponse à cette problématique : "Comment chaque groupe se définit et comment ils se sont définis par rapport au regard du colonisateur ?". En effet, lors de leur fuite de l'univers esclavagiste, ils se sont représentés comme esclave libre ayant un territoire propre. Puis lors des négociations des traités de paix, ils acceptent sans s'approprier les désignations coloniales, pour maintenant essayer de combattre cette image minimaliste d'esclave en fuite.
Siècle(s) traité(s) : 17
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V11064
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger