Audio-Vidéo : patr-0203-09
Représentations et usages du territoire, exemple du dialogue entre héritage culturel marron et politique patrimoniale européenne : le cas des abattis Kotika, commune de Papaïchton, Guyane (1999-2009)
Auteur(s) : Baronne, Egle Sarge, Kristen
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Patrimonialisation et développement dans la Caraïbe et les Amériques" : Colloque international, les 2, 3 et 4 mars 2011. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Les abattis Kotika sur la commune de Papaïchton en Guyane sont un haut lieu de mémoire de la population Alouko ou Boni sur le Haut maroni. Les intervenants vont décortiquer le fonctionnement de ce site à partir de documentations administratives et de leurs connaissances du terrain. En effet, la décision de préservation et de conservation est révélateur d'une superposition de motivation politique tant locale qu'internationale. Ainsi, un site patrimonial est un site artistique, historique, scientifique ou légendaire et même dernièrement il a été ajouté le caractère pittoresque avec l'intérêt paysager. Seulement ce sont des critères occidentaux, comment procéder alors à l'adéquation de la conservation et celle de la vie locale ? Pourquoi les populations s'investissent si peu dans ce processus de patrimonialisation ? Est-ce une nouvelle forme de colonialisme administratif ?

Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V12044
Partager

| Plus