Audio-Vidéo : patr-0303-15
Les langues de Guyane : logique patrimoniale et enjeux de développement
Auteur(s) : Launey, Michel
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Patrimonialisation et développement dans la Caraïbe et les Amériques" : Colloque international, les 2, 3 et 4 mars 2011. Université des Antilles et de la Guyane
Description : La Guyane est plurilingue, en partie du fait des différentes strates de peuplement qui ont eu lieu. Il est ainsi recensé six langues amérindiennes, le français, le créole guyanais et des créoles à base d'anglais, ainsi que l'espagnol, le brésilien, les créoles caribéens, le mong et le chinois. Les langues sont alors un patrimoine de la Guyane et font partie pour certaines des langues de France. Une langue est ainsi un produit du genre humain, en détruire une où la laisser disparaitre est une forme de vandalisme. De plus, du point de vue de la linguistique, les langues amérindiennes ont des structures étonnantes (classificateurs, deux nous...), quant au créole, il utilise des conjugaisons combinatoires. Les langues sont un enjeu de société, tout particulièrement dans le milieu scolaire qui a du mal à s'adapter à la réalité plurilingue mais parfois non-francophone des élèves.
Siècle(s) traité(s) : 21
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V12110
Partager

| Plus