Audio-Vidéo : Domi-1405-2
La chair, la parole et la domination
Auteur(s) : Lucrèce, André
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Ecrire la domination" : Journée d'études, le 14 mai 2013. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Le langage historique, romanesque ou documentaire ne s'invente pas quand il témoigne de l'éclat morbide d'un système de domination qui tente d'enlever au dominé jusqu'à la plus petite parcelle de dignité. La condition faite alors à l'homme peut se décliner sous la forme de cette irrémissible récurrence qui se résume par le désabri. Cette dimension est souvent mise entre parenthèse ? à quelques exceptions près ? par la parole historiographique, prétendument innocente, jugeant impertinent « l'excès » descriptif. Ce parti pris, qui se manifeste par une peur de l'exhumable, nie le sens de l'épreuve que subit le dominé et devient suspect à nos yeux. Comme le dit Hannah Arendt dans Les origines du totalitarisme : « Décrire les camps de concentration sine ira [sans colère] n'est pas être "objective", c'est fermer les yeux sur leur réalité. » Notre point de vue est que restituer l'aliénation jusqu'à l? 'échelle vivante de la cruauté humaine contribue à édifier le monde dans sa vérité. Nous nous appuierons, pour démontrer cela, sur des textes du XIXème et du XXème siècle relevant de l'historique et du romanesque.
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V13189
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger