Audio-Vidéo : Domi-1405-5
Domi-1405-5
Dénommer pour dominer, dominer en dénommant. Peut-on "dé-passer" la blessure d'un nom-macule "en-registré" ?
Auteur(s) : Chanson, Philippe
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Ecrire la domination" : Journée d'études, le 14 mai 2013. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Les faits sont têtus : aux lendemains de l'Abolition, une distribution de noms d'état civil affligeants a piégé de façon pérenne nombre de nouveaux libres. Ce délit signait non seulement à sa manière la contestation des maîtres à l'émancipation des esclaves, mais une bonne fois encore cette manie coloniale de dénommer pour dominer ou de dominer en dénommant. Débordant ici notre ouvrage sur "La blessure du nom" (Academia, 2008), cette contribution reprend les questions liées de fait aux blessures traumatiques qu'a représenté, pour de nombreux antillais-es, cette attribution de patronymes stigmatisants imposés, cherchant à décrypter en quoi ces procédés ont été pervers et pourquoi finalement de tels micro-textes littéralement « en-registrés » peuvent véhiculer une « douleur linguistique » et morale profonde.
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V13192
Partager

| Plus