Audio-Vidéo : Alte-1203-6
Etre noir, «folles» et homosexuel: représentation théâtrale de l'intersectionnalité
Auteur(s) : Cepitelli, Thomas
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Poétique et politique de l'altérité : colonialisme, esclavagisme, exotisme dans la littérature et les arts (XVIIe-XXIe siècles)" : Colloque international interdisciplinaire, le 12 mars 2015. Université des Antilles et de la Guyane
Description : Forgé par la sociologue féministe Kimberlé Crenshaw, le terme intersectionnalité tend à désigner la situation de personnes qui subissent conjointement plusieurs formes de domination : sexisme, racisme, homophobie. Il sera question ici de penser la notion de Crenshaw, et plus largement celle d'identités multiplicatives autour de deux personnages du répertoire théâtral contemporain: Jacob, l'homme à tout faire du couple d'homosexuels formé par Albinet Georges dans La Cage aux Folles (Jean Poiret-1973) et Bélize,l'infirmière-guérisseuse dans Angels in America de Tony Kushner (1996).
Siècle(s) traité(s) : 20
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V15137
Partager

| Plus