Audio-Vidéo : Coll-2410-4
Coll-2410-4
Le mode d'élection de l'Assemblée de Martinique et ses implications
Auteur(s) : Daniel, Justin
Auteurs secondaires : Lacom, Gérard
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRPLC : Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe CCEE : Conseil de la Culture, de l'Education et de l'Environnement
Extrait de : "La collectivité territoriale de Martinique : Enjeux, débats et perspectives" : Séminaire, le 24 octobre 2015. Université des Antilles
Description : Le mode d'élection de l'Assemblée de Martinique repose sur la combinaison de quatre séries de considérations : le principe de la parité, la volonté de dégager une majorité grâce à l'instauration d'une prime de 11 sièges attribuée à la liste gagnante (principe d'efficacité), la représentation des différents courants politiques grâce à l'introduction d'une dose de proportionnelle (principe d'équité) et la recherche d'un certain équilibre territorial se traduisant par la création de sections. Inspiré du mode d'élection des conseillers régionaux, ce mode de scrutin fait de la Martinique une circonscription unique composée de quatre sections. Un nombre déterminé de candidats est affecté à chacune des sections. Après attribution de la prime majoritaire à la liste gagnante, les sièges sont d'abord répartis à la proportionnelle entre les listes qui ont obtenu au moins 5% des suffrages exprimés ; puis ils sont répartis pour chaque liste entre les sections au prorata du nombre de voix obtenues dans la section. Le nombre de sièges revenant à une section dépend principalement de deux facteurs : le taux de participation dans la section et l'orientation du vote en son sein.

Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V15418
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger