Audio-Vidéo : Preg-1504-3
La Vallée de Caracas dans Peregrina o El pozo encantado (1922) de Manuel Díaz Rodríguez : quand la Caraïbe ne s'affiche pas comme telle
Auteur(s) : Belrose, Maurice
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "La prégnance du lieu dans la Caraïbe", Colloque, les 14 et 15 avril 2016. Université des Antilles
Description : Maurice Belrose (Professeur émérite, Université des Antilles), propose une réflexion à partir du roman de Manuel Díaz Rodríguez, Peregrina o El Pozo encantado (1922). L'auteur présente un lieu qui a des caractéristiques éminents caribéennes mais l'auteur ne se sent pas caribéen, le roman ne comporte aucune référence à la Caraïbe. D'où l'intérêt de l'analyse de ce roman, avec la vallée de Caracas, dans un pays, le Venezuela qui a une réalité qu'on peut identifier comme caribéenne. La réflexion s'ouvre donc sur ce roman dans lequel il est question d'un pays de la Caraïbe mais dans lequel la Caraïbe n'apparaît pas comme telle. L'auteur n'a aucune conscience que ce Venezuela qui appartient à la Caraïbe. D'où le questionnement : que veut dire exactement la Caraïbe ou les Caraïbes?

Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V16044
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger