Audio-Vidéo : Revo-1805-3
Le renouvellement sémantique à travers la Police impériale
Auteur(s) : Noël, Erik
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: AIHP-GEODE : Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine/Géographie- Développement Environnement de la Caraïbe CRPLC : Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe Université de Paris I Panthéon-Sorbonne IHRF-IHMC : Institut d CRESOI : Centre de Recherches sur les Sociétés de l Les Anneaux de la Mémoire CCIE
Extrait de : "La révolution française et les colonies "Couleur et liberté dans l'espace colonial français (1777-1815)"" : Séminaire, les 17 et 18 mai 2016. Université des Antilles
Description : La Police mise en place par Fouché en 1807-1808 apparaît d'emblée, trente ans après celle établie par Sartine pour encadrer « Noirs, mulâtres et autres gens de couleur » en France, comme un simple retour à l'ordre voulu par l'Ancien Régime finissant, au même titre que le rétablissement de l'esclavage de 1802 a restitué une situation antérieure, dans l'empire français, à la loi d'abolition de l'an II. Et pourtant, le nouveau dispositif, peu comparable dans ses perspectives à l'ancienne législation – tant il est vrai que les expulsions discrètement envisagées en 1777 n'étaient plus de saison – invite à reconsidérer l'approche : car à travers la sémantique employée dans les grilles d'enregistrement de ceux qui, en France même, ont été scrupuleusement dénombrés par départements, le raffinement sémantique sans précédent qui s'opère interroge. Distinguer à la façon de Moreau de Saint-Méry les nuances ne voulait-il pas clairement dire que le sang continuait de rester un marqueur indélébile de la différence ?
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V16103
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger



Voir aussi

Sémantique Empire