Audio-Vidéo : cfcs-1107-07
Willingness of south Florida fruit growers to adopt genetically modified papaya : an ex-ante evaluation
Auteur(s) : Evans, edward
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: INRA : Institut National de la Recherche Agronomique Université des Antilles. Service commun de la documentation University of Florida
Extrait de : "52ème Congrès de la CFCS : 52nd Annual Meeting of The Caribbean Food Crops" : congrès, le 10 - 16 juillet 2016, INRA, CFCS
Description : Papaya ringspot virus (PRSV) has been a major factor inhibiting the expansion of papaya production in South Florida, USA. The University of Florida has developed a transgenic papaya line X17-2, which is tolerant to PRSV and is suitable for commercial production. The expected yield improvement can be as high as 380%. In spite of the yield potential, some fruit growers may be skeptical about adopting this improved GM cultivars for a variety of reasons. Consequently, a probit model with data from a survey of likely producers was used to identify those factors that may influence the adoption of the new technology. The results indicate that education level, farm size, and income derived from agriculture were among the factors likely to increase adoption of the technology. The findings suggest that a targeted education program will go a far way in increasing rate of adoption of the technology. Le virus de tache annulaire de papaye (PRSV) a été un facteur important empêchant l'expansion de la production de papaye en Floride du sud, Etats-Unis. L'université de la Floride a développé une ligne transgénique X17-2 de papaye, qui est tolérante à PRSV et convient à la production commerciale. L'amélioration prévue de rendement peut être aussi haute que 380%. Malgré le potentiel de rendement, quelques arboriculteurs peuvent être sceptiques au sujet d'adopter ceci les cultivars améliorés de GM pour des raisons diverses. En conséquence, un modèle de probit avec des données d'une enquête des producteurs probables a été employé pour identifier ces facteurs qui peuvent influencer l'adoption de la nouvelle technologie. Les résultats indiquent que le niveau d'éducation, la taille de ferme, et le revenu dérivé de l'agriculture étaient parmi les facteurs vraisemblablement pour augmenter l'adoption de la technologie. Les résultats suggèrent qu'un programme éducatif visé aille une manière lointaine dans le taux croissant d'adoption de la technologie.
Siècle(s) traité(s) : 21
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V16254
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger