Audio-Vidéo : Atel-1510-11
Paysage et engagement dans les romans de Joseph Zobel et dans les oeuvres des peintures de l'Atelier 45
Auteur(s) : Fortuné,Fernand
Auteurs secondaires : Lefrançois, Frédéric Marie-Luoise, Jean
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: Université des Antilles Tropiques Atrium Scène national - Martinique
Extrait de : "Rendre hommage à l'Atelier 45" : Conférence le 15 octobre 2016. Université des Antilles
Description : A été directeur adjoint de la CGSS Martinique et directeur de la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte. Essayiste, écrivain et auteur, il partage un discours sur le mouvement Atelier 45. Pour lui, les premières oeuvres de Joseph Zobel, « Djab-la », « Laghia de la mort » et « La Rue Cases-Nègres » sont volontairement inscrits, et dans le projet littéraire, et dans l'écriture, et dans le style, dans une réalité propre à la communauté martiniquaise qu'il veut mettre en scène dans sa vérité, dans ses difficultés et dans ses contradictions. Césaire, Ménil, les revues « Tropiques » et « Caravelle », sont pour Honorien, Mystille et Tiquant, autant d'appuis conceptuels quant à s'engager-contre le doudouisme et l'exotisme dans une autre peinture de la Martinique et des paysages martiniquais. Mais c'est, selon leur propre dire, le récit, la révélation, la mise en lumière du paysage martiniquais dans Joseph Zobel, son étude minutieuse de la culture profonde du Pays-Martinique, qui seront le déclencheur des vocations nouvelles inscrites dans les temps nouveaux.
Siècle(s) traité(s) : 21
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V16306
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger