Audio-Vidéo : bals-2701-01
Clair obscur : représentations littéraires du bal masqué aux Antilles et en Guyane : Le monde convulsé des touloulous dans "Le bois du serpent noir d'Edward Blasse"
Auteur(s) : Danglades, Mylène
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: Université de Guyane
Extrait de : Bals masqués de Guyane et d'ailleurs. Identités et imaginaires carnavalesques en question
Description : Le bal paré masqué ou le personnage emblématique du touloulou émerge le temps d'une saison et anime la vie sociétale l'imaginaire guyanais. Il est le point de mire au niveau de certaine conversation, des devantures de magasins et au niveau dans le milieu des bals masqués revêt l'habit d'apparat qui évolue au fil des temps. Ce personnage de touloulou aux multiples attraits et cela dans l'optique de converger tous les regards vers lui. Le touloulou, lui, entend régenter à sa guise les espaces dédiés à la danse. Le carnaval est sujet à de nombreuses interprétations et inspire de nombreux écrivains. Le bal paré masqué guyanais dans "le bois roman du serpent noir", (Bernard Blasse, 1980) est entrevu comme une délivrance, le signe d'une renaissance pour la cité et dès lors, tout s?orchestre avec frénésie, autour de cet événement mémorable. Le carnaval et en l?occurrence le bal paré est pour certain, un monde commun et imaginé des possibles un monde ardent et convulsé autour d'un personnage phare, éphémère, mais qu'en est-il somme toute, des lendemains festifs quand les masques tombent et l'humain lui, renvoyé à son quotidien ?
Siècle(s) traité(s) : 20
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V17165
Partager

| Plus