Audio-Vidéo : bals-2701-07
Bal masqué, littérature orale, contes et transgression. L'amour masqué
Auteur(s) : Bricout, Bernadette
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: Université de Guyane
Extrait de : Bals masqués de Guyane et d'ailleurs. Identités et imaginaires carnavalesques en question
Description : Le masque et l'amour au bal paré-masqué. Comprendre les rituels et lois qui régissent le bal paré-masqué c'est l'inscrire dans le tissu des gestes, des coutumes, des croyances, de la mémoire qui sont ceux de la société guyanaise, inscrite de l'histoire de la Guyane. Le quotidien de la société guyanaise est aujourd'hui encore invisiblement tissé. Le touloulou n'est pas simplement l'affaire de la Guyane, il est né en Guyane participe à cette identité et en même temps met en jeu des valeurs, des enjeux, des scénarios qui nous renvoi à des questions qui sont universelles. Si nous souhaitons que le touloulou soit inscrit au patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO, c'est parce que cette figure, mobilise des enjeux symboliques, poétiques qui concernent l'amour lui même dans ce qu'il a d'universelle. Jusqu'en 1994 l'accès de chez Nana se faisait par un petit pond de bois, on entrait dans l'autre monde. La femme qui devient touloulou, sa première expérience est un abandon de ce qui la définit dans la vie quotidienne. Il épouse le masque qui le fait rentrer dans une communauté nouvelle, celle des touloulous. Il arrive par des chemins de nuit, inconnu des humains. Le touloulou est voué à mourir avec le roi vaval. Dans l'âge d'or du carnaval, en entrant dans la salle, le touloulou roucoule, il maîtrise le parler oiseau, qui est le langage de l'amour. Le secret est au coeur de la cérémonie du bal paré-masqué, le touloulou est un donateur sans visage qui pourrait nous apprend quelque chose qui est de l'ordre d'un savoir vivre.
Siècle(s) traité(s) : 19
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V17171
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger