Audio-Vidéo : Espe-1804-5
La description des vécus subjectifs dans la formation des apprentis, l'entretien d'explicitation : un outil pour le formateur de CFA
Auteur(s) : Lecefel, Pierre
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: ESPE de Martinique : Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education
Extrait de : " L'efficacité en éducation et en formation : Définitions, Pratiques et Innovations ", Journée d'étude du 18 avril 2018. ESPE Martinique
Description : Pierre Lecefel, ATER en sciences de l'éducation parle d'une recherche qui se déroule à Rivière-Salée, au sein d'un centre de formation pour apprentis (CFA), qui mesure l'impact d'une modalité de formation utilisant l'entretien d'explicitation (Vermersch, 1994) sur le sentiment d'efficacité personnelle (SEP) des formateurs et des apprentis. Le SEP se définit comme « le jugement que porte une personne sur sa capacité d'organiser et d'utiliser les différentes activités inhérentes à la réalisation d'une tâche à exécuter » (Bouffard-Bouchard, Pinard, 1988, p. 411). Si un tel concept, développé dans le cadre de la théorie sociale cognitive (Bandura, 2007), suscite un intérêt croissant chez les chercheurs dans le domaine de l'éducation depuis de nombreuses années, c'est en partie parce que son influence sur les enseignants, sur leurs pratiques pédagogiques ainsi que sur la réussite de leurs élèves est largement démontrée (Skaalvik, Skaalvik, 2007). Dans cette étude, qui suit un paradigme quasi-expérimental, le SEP est utilisé comme moyen de mesure de l'efficacité d'une modalité de formation avec « entretien d'explicitation ». L'objectif est double, d'une part documenter le rôle de la verbalisation dans la construction de l'expérience des apprentis, d'autre part, juger de l'impact d'une approche centrée sur la personne sur le sentiment d'efficacité personnelle du formateur de CFA.

Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V18127
Partager

| Plus

Exporter la référence

Publier le document :


Télécharger