Audio-Vidéo : biod-1611-02
biod-1611-02
La nouvelle procédure de protection des habitants nauturels : une chance pour la conservation tranfrontalière sur le plateau des Guyanes ? - Communication
Auteur(s) : Jolivet, Simon
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: Université de Guyane
Extrait de : Colloque inaugural organisé par le laboratoire MINEA, le CRIDEAU et le CIDCE : Ouverture
Description : Communication de Simon Jolivet -Présentation de la nouvelle procédure de protection des habitats naturels avec une interrogation sur la plus-value qu'elle pourrait apporter à la conservation transfrontalière sur le plateau des Guyanes entendu comme la conservation de la nature et la biodiversité, principalement au moyen de la coopération transfrontalière. Une évaluation en deux perspectives : - la conservation de la biodiversité en Guyane française - dans un contexte transfrontalier : dans quelle mesure cette nouvelle procédure pourrait constituer un outil de coopération transfrontalière. Décret du 19/12/2018 : prolongation des mesures existantes en faveur des habitats d' espèces protégées en faveur des habitats naturels. La liste des habitats naturels pouvant être protégés en Guyane ont été pris par un arrêté du 17/09/2019 publié au J.O le 26/09/2019 cette procédure est applicable en Guyane depuis le 27/09/2019. deux arrêtés de biotopes ont adoptés pour la Guyane : la forêt de sables blancs à Mana, Montagne de Kaw. Les outils de coopération les plus pertinent pour la Guyane comme pour ailleurs restent les parcs naturels régionaux.
Siècle(s) traité(s) : 20
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V19126
Partager

| Plus