Audio-Vidéo : prom-2611-03
Caribe africano ou la redéfinition de la "mémoire assignée" dans la création, culturelle de Blas Jiminez Abreu
Auteur(s) : Ngom, Mbare
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: ECMEA : Etudes Croisées des Mondes Européens et Américains CRILLASH : Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines
Extrait de : "Terres promises, représentations et imaginaires" : Colloque, 25, 26 et 27 novembre 2015. Université des Antilles.
Description : Cette communication se propose d'examiner, dans la production culturelle du journaliste, professeur d'université, essayiste et poète afro-dominicain Blas Jiménez, le processus de récupération et de ré-articulation de ce que Victoria Lavou a appelé « la mémoire assignée », comme stratégie d'affirmation d'identité culturelle et ethnique dans un espace topographiquement, politiquement et économiquement fragmenté comme l'est la Caraïbe. Partant de l'« afrorealismo », concept analytique et théorique proposé par le critique et écrivain costaricain Quince Duncan, ce travail tentera d'examiner comment Blas Jiménez Abreú, s'appuie sur un projet littéraire, lyrique, fragmenté du point vue typographique pour recréer et décrire un espace caribéen fragmenté et, au passage, articuler une plateforme discursive dont l'objectif est d'inscrire l'africanité et la transafricanité dans la caribeñidad (culturelle y géographique). Le projet culturel de Jiménez Abreú ouvre un espace de réflexion et d'expression à la transafricanité présent/absent, visible/invisible selon les vicissitudes de l'histoire de la République Dominicaine. Pour cette étude nous utiliserons les textes suivantes : Caribe africano en despertar (1984), Exigencias de un cimarrón en sueños (1987) y El nativo (1996).

Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V16216
Partager

| Plus