Audio-Vidéo : Aihp-2510-4
Aihp-2510-4
Le bois de construction dans les échanges entre la Guadeloupe et ses partenaires commerciaux : enjeux et évolutions entre la fin du XVIIe et le début du XIXe siècle
Auteur(s) : Yvon, Tristan
Année de publication :

Loading the player...

Éditeur(s)
: Université des Antilles AIHP-GEODE : Archéologie Industrielle, Histoire, Patrimoine/Géographie- Développement Environnement de la Caraïbe HARCMAR : Histoire et Archéologie Maritimes des Petites Antilles
Extrait de : "Entre exclusif et contrebande, le commerce colonial aux Antilles XVIIe-début XIXe siècle", journées d'étude, du 24 au 26 octobre 2019. Université des Antilles
Description : Le bois de construction a joué un rôle dans la colonisation de la Guadeloupe, et plus généralement des îles de l'Amérique, puisqu'il a grandement contribué à la mise en valeur de l'archipel. Au début la colonisation, on le trouve à l'état naturel à proximité des chantiers de construction. Cependant, dès la fin du XVIIe siècle la ressource se raréfie en raison de l'absence d'une gestion maîtrisée de la ressource. Les colons vont donc devoir importer du bois. A partir des années 1720, le développement du commerce maritime intercolonial entre la Nouvelle France et les Antilles satisfait en grande partie à la demande. Pour répondre à certaines situations d'urgence, malgré le principe du mercantilisme, le bois est également importé de l'étranger, notamment de l'île de Saint-Eustache et surtout de la Nouvelle-Angleterre.
Siècle(s) traité(s) : 17
Permalien : http://www.manioc.org/fichiers/V19110
Partager

| Plus